• Mesure empoussièrement
  • Mesure empoussièrement
  • Mesure empoussièrement
  • Mesure empoussièrement
  • Mesure empoussièrement

Mesure d’empoussièrement, comment ça marche ?


La mesure d’empoussièrement s’avère nécessaire dans plusieurs situations, afin d’assurer la sécurité des usagers d’un bâtiment. Cette démarche doit être effectuée par un organisme certifié, comme Innax qui bénéficie de l’accrédiation Cofrac.


Mesure d’empoussièrement, un procédé pour quantifier la présence d’amiante

Cette démarche consiste à mesurer la quantité d’amiante présente dans l’air. L’objectif est de préserver la santé des usagers d’un bâtiment face aux dangers que représente cette substance. Donc, il s’agit de protéger les habitants d’un bâtiment, ainsi que les personnes qui y circulent. Dans le cadre professionnel, la mesure d’empoussièrement vise à faire respecter la valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP) pour les travailleurs qui sont obligés d’entrer en contact avec l’amiante.


La mesure peut être « statique » ou « opérateur ». Les démarches concernent respectivement les bâtiments ordinaires et les lieux où travaillent des opérateurs amenés à côtoyer des matériaux pouvant contenir de l’amiante. Dans les deux cas, il s’agit de prélever un échantillon d’air et d’évaluer à l’aide d’un filtre la quantité d’amiante présente.


Les situations qui nécessitent une mesure d’empoussièrement

Cette procédure peut d’abord se faire après le repérage d’amiante. Ainsi, après la détection de cette substance lors de la mise à jour du dossier technique amiante (DTA), il faut prendre les mesures nécessaires pour les travaux de désamiantage.


La mesure d’empoussièrement doit également âtre réalisée après un accident ou un sinistre pouvant mettre en jeu la circulation de matériaux contenant de l’amiante. Ainsi, après un incendie ou une inondation par exemple, il est indispensable de procéder à cette évaluation.


Enfin, cette étude doit être menée dans le cadre d’un chantier de désamiantage. Les mesures sont requises avant, pendant et après les travaux. En effet, les différentes parties prenantes doivent disposer d’une base pour pouvoir comparer le risque de l’amiante par la suite. Enfin, il faut assurer une réintégration du bâtiment pour les futurs occupants.


Une démarche requérant l’intervention d’un organisme certifié

La mesure d’empoussièrement est une opération délicate nécessitant des accréditations particulières. Les sociétés qui procèdent à cette évaluation doivent notamment bénéficier d’une certification du Comité français d’accréditation (Cofrac), celui-ci délivre donc l’habilité pour une durée de 5 ans. Cette accréditation s’accompagne toujours d’audits réguliers et de formations pour assurer sa validité.


Innax est une entreprise de services dédiés au bâtiment. Notre objectif consiste à instaurer des bâtiments sains et durables. Nous sommes spécialisés dans trois principaux domaines : hygiène et santé, énergie et mesure. Accrédité par le Cofrac, Innax peut réaliser les diagnostics relatifs à l’amiante, dont la mesure d’empoussièrement. Nous effectuons également d’autres études comme le diagnostic immobilier, l’évaluation de la qualité de l’air et de l’eau, des études énergétiques en vue de la réduction des coûts, etc.


Justifiant d’une vingtaine d’expérience sur le territoire européen, Innax prodigue également des conseils et formations. Dans chacune de nos prestations, nous mettons en avant une méthode reposant sur la rigueur et l’exhaustivité, avec le souci de préserver l’environnement grâce à l’expertise et l’innovation.