• Diagnostic amiante batiment public
  • Diagnostic amiante batiment public
  • Diagnostic amiante batiment public
  • Diagnostic amiante batiment public
  • Diagnostic amiante batiment public

Diagnostic amiante dans les bâtiments publics, une mesure de prévention nécessaire


La plupart des murs des bâtiments anciens ont été fabriqués à partir de plaques de fibrociment, dont la composante essentielle est l’amiante. La vente de ce matériau est ainsi interdite depuis janvier 1997 et les immeubles susceptibles de contenir des revêtements floqués à base d’amiante, qu’il s’agisse de bâtiments publics ou privés, doivent être soumis à un diagnostic précis pour détecter la présence de ce produit nocif ainsi que le niveau d’empoussièrement.


Durée de validité du diagnostic amiante effectué dans les bâtiments publics

Le diagnostic amiante, que ce soit dans les bâtiments publics ou dans les propriétés privées, doit être effectué par des professionnels qualifiés qui ont suivi une formation spécifique. En effet, ils doivent être en mesure de déceler le moindre risque lié à la présence d’amiante. Rappelons que le travail consiste à examiner l’état de conservation des matériaux contenant de l’amiante pour déterminer les procédés de désamiantage si c’est nécessaire. Si une dégradation a été constatée, le retrait des éléments amiantés est obligatoire pour éviter que les fibres nocives ne se diffusent dans l’atmosphère et ne provoque des problèmes respiratoires graves. D’après les chiffres publiés par SOCOTEC, 70 % des locaux amiantés se trouvaient dans 15 % des bâtiments publics, surtout dans les établissements hospitaliers et les bâtiments industriels construits entre 1950 et 1980. Heureusement, les responsables sont rapidement intervenus pour y remédier : des diagnostics et des opérations de désamiantage ont été entrepris à partir de 2004.


La durée de validité du diagnostic amiante réalisé sur un bâtiment public dépend des termes du rapport rédigé par l’expert. S’il n’a trouvé aucune trace d’amiante sur les lieux, la durée du diagnostic est illimitée. En revanche, si celui-ci révèle la présence d’amiante, l’état de conservation des matériaux doit être surveillé de très près : le diagnostic doit être renouvelé tous les trois ans. Ces règles sont édictées dans le décret n° 96-97. Si le propriétaire ou le bailleur ne respecte pas la périodicité de ce diagnostic obligatoire, il ne pourra pas demander une exonération de garantie pour les vices cachés.


Confier le diagnostic amiante d’un bâtiment public à un expert qualifié

Le diagnostic amiante d’un bâtiment public doit être réalisé par des professionnels qui ont suivi une formation et capables de mesurer l’empoussièrement amiante, de déterminer les procédés les plus efficaces pour le retrait des matériaux amiantés ou encore de veiller à la santé des personnes qui occupent ou travaillent dans les établissements incriminés.


INNAX dispose des connaissances et des outils indispensables pour faire le diagnostic amiante de bâtiments publics. Nos techniciens expérimentés proposent un accompagnement personnalisé pour effectuer les missions qui leur sont confiées dans les meilleures conditions. Ils peuvent mettre en place une politique de gestion adaptée à la problématique amiante à laquelle chaque client est confronté.


Outre la réalisation de diagnostic amiante, nous sommes également spécialisés dans les audits et études énergétiques pour évaluer la performance thermique de votre bâtiment. Pour nous, le concept de bâtiment durable couvre le cycle de vie du bâtiment, allant de la construction à la destruction, et prend en compte trois dimensions, à savoir l’environnement (bâtiment « écologique », optimisation de l’empreinte sur l’environnement), l’économie des ressources (bâtiment « efficace », optimisation des énergies, déchets, polluants) et la santé et le confort des occupants (bâtiment « sain », accessibilité et qualité des infrastructures).


Nous vous proposons ainsi des solutions efficaces pour optimiser la performance énergétique de votre bâtiment ou parc immobilier et son empreinte carbone. Les différents aspects analysés concernent ainsi :


  • - la ventilation ;

  • - l’isolation thermique ;

  • - la fourniture d’énergie pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage ;

  • - l’éclairage ;

  • - les consommations des équipements…



Pour des informations complémentaires, n’hésitez pas à prendre contact avec nos conseillers.