• AMO démantèlement
  • AMO démantèlement
  • AMO démantèlement
  • AMO démantèlement
  • AMO démantèlement

Le rôle d’un assistant à maîtrise d’ouvrage dans le démantèlement


Quand les programmes de recherche nucléaire avec ou sans production arrivent à leur terme, il faut faire appel à tous les professionnels du démantèlement. Assainissement, démolition de bâtiment, évacuation des matières et des déchets radioactifs… Un assistant à maîtrise d’ouvrage ou AMO démantèlement est indispensable pour compléter l’équipe. Il faut déployer tous les moyens nécessaires pour maîtriser les risques des opérations, d’autant qu’un tel projet requiert plusieurs examens de sûreté.


Participation à l’étude de la stratégie globale de démantèlement

Les prestations d’un assistant à maîtrise d’ouvrage s’étendent à plusieurs domaines d’activité, en plus d’être variées. Dans le cadre du démantèlement, il peut aider le maître d’ouvrage ainsi que les techniciens à étudier la faisabilité technique des scénarios de démantèlement. En effet, dans la fiche métier d’un AMO démantèlement, on note le suivi de la réglementation et de la sécurité des travailleurs.


Ceci pourrait également l’amener à étudier la politique liée à la réalisation de l’entreposage et à la reprise de la gestion des déchets anciens. Des études qui ne s’écartent pas de l’analyse des opérations peuvent présenter des complications techniques liées à la sûreté des travaux. Même chose pour l’étude des priorités des sûretés.


À noter que cette stratégie est le premier niveau d’examen effectué par l’IRSN (Institut de Radio protection et de Sûreté nucléaire). D’ailleurs, cette dernière détermine la suite des activités.


Surveillance et suivi

Normalement, les différentes sûretés citées plus haut sont classées par ordre de priorité. L’AMO est qualifié pour veiller à ce que cet ordre soit respecté. Il est de son obligation de surveiller le déroulement des tâches et de contrôler le suivi du planning, et ce, en concertation avec les entreprises retenues pour réaliser les travaux


L’AMO démantèlement est chargé de diffuser chaque information à tous les intervenants concernés. Autrement dit, il se présente comme une interface entre le maître d’ouvrage et les intervenants des entreprises. Cela signifie aussi qu’il doit participer à toutes les étapes de conception des plans, surtout quand il s’agit de sécurité et de sûreté.


À part la communication, il lui incombe de surveiller les travaux et de faire en sorte que tout ce qui est mentionné dans la réglementation soit respecté, cela toujours dans le but de contrôler la partie sécurité.


Assistance au maître d’ouvrage

À part les fonctions susmentionnées, il peut tout simplement assister le maître d’ouvrage dans l’exécution de ses tâches. Effectivement, selon la circulaire n°2001-65, « l'exercice de la responsabilité de maîtrise d'ouvrage pourra conduire à envisager d'avoir recours à des prestations externes multiples et diverses », dont l’assistant à maîtrise d’ouvrage.


Comme précisées précédemment, les missions de l’AMO ne sont pas définies. L’AMO démantèlement peut donc assister le maître d’ouvrage dès le début du chantier jusqu’à l’élimination des déchets. De ce fait, c’est le maître d’ouvrage qui lui confierait les tâches qu’il devra entreprendre.


Cependant, toutes mauvaises gestions et mauvaises exécutions des termes du contrat seront reprochées au maître d’œuvre.