Face à la multiplication des cas de cancers professionnels ces dernières années, l’Assurance Maladie va mettre en place un programme dédié à la prévention des risques chimiques. Lancé cette année, le projet « Risques chimiques Pro » va accompagner 5 000 entreprises à travers la mise en œuvre de mesures jugées urgentes, et l’élargissement du champ de connaissances sur l’exposition aux substances chimiques dangereuses. 

1 – L’amiante, cause de la majorité des cancers professionnels

En avril, la branche Statistiques de l’Assurance maladie – Risques professionnels (AM-RP) a publié un rapport sur les maladies liées au travail. D’après ce document, « l’amiante est à l’origine de 80 % des cancers professionnels entre 2013 et 2017, et reste aujourd’hui la principale cause des pathologies professionnelles provoquées par des agents chimiques ». 

Par conséquent, la prévention amiante fait partie des principaux objectifs du programme de l’AM-RP visant à réduire les risques chimiques en entreprise. 

Les sociétés de moins de 50 salariés peuvent prétendre à une aide financière pour le désamiantage et la rénovation. Il s’agit du programme Stop Amiante, grâce auquel il est possible d’obtenir jusqu’à 60 % du budget nécessaire en co-financement. 

2 – Hausse du nombre de cancers hors amiante

Les autres types de cancers professionnels ont bondi de plus de +12% sur la période 2016-2017. Selon l’AM-RP, « cette augmentation est due à une meilleure détection des maladies suite à un programme spécifique de repérage lancé depuis 2008 ». 

Par exemple, les cancers de la vessie sont aujourd’hui mieux détectés. La leucémie, les cancers naso-sinusiens et broncho-pulmonaires suivront sûrement, en raison du nouveau plan de repérage élargi. 

Le programme de l’AM-RP veut préconiser une démarche de prévention à 5 000 entreprises issues de différents secteurs, entre autres le BTP, la menuiserie ou les garages. Les TPE sont particulièrement ciblées, car elles sont généralement aussi exposées que lesindustries chimiques

3 – Des outils et des financements dédiés

Les entreprises concernées par ce programme peuvent disposer de plusieurs outils spécifiques, notamment les logiciels : 

  • Seirich qui sert à l’évaluation des risques chimiques ;
  • MiXie qui s’adresse plus particulièrement aux travailleurs multi-exposés ;
  • Lara-BTP destiné aux professionnels de la construction.

Les petites entreprises peuvent bénéficier des aides financières dédiées : 

  • à la prévention du risque chimique dans les garages (Airbonus) ;
  • aux opérations de soudage (Fumées de soudage) ;
  • au désamiantage (Stop Amiante). Les sociétés de plus de 150 salariés sont, pour leur part, éligibles aux contrats de prévention, qui représentent un véritable investissement sur mesure.