Dagnostics, Maîtrise d’oeuvre, AMO et Mesures pour les travaux de rénovation, réhabilitation, démolition et dépollution des bâtiments

MAÎTRISE D'OEUVRE

Curage
Désamiantage
Déplombage
Déconstruction

DIAGNOSTICS

Réglementaires
Avant travaux
Avant démolition

ASSISTANCE MAÎTRISE D'OUVRAGE

Sécurisation des coûts de dépollution
Etude de faisabilité
Rédaction d’un CDC

Z

DIGITAL

BIM Rénovation
Gestion et analyse de données
Plateforme INPROD
Plateforme BatINBOX

QUALITE DE L'AIR

Empoussièrement Amiante
Empoussièrement Plomb
Air intérieur

La cartographie du risque amiante pour une meilleure prévention

Identifier les matériaux amiante de son parc immobilier, évaluer l’émission de fibres dans l’environnement du chantier, faciliter l’enlèvement des débris et matériaux contenant de l’amiante : la cartographie du risque amiante fournit une somme d’informations pertinente pour améliorer la gestion du risque amiante et hiérarchiser les travaux de désamiantage qui doivent être entrepris. Gestionnaire de patrimoine, bailleurs publics ou privés ? La Société INNAX vous propose des solutions expertes de cartographie du risque amiante.

L’amiante, un réel problème sanitaire

Bien qu’interdit depuis décembre 1996, l’amiante est toujours présent dans les bâtiments construits avant cette date. Cette situation implique donc un risque d’exposition pour les personnes évoluant dans ces immeubles, les locataires évidemment, mais aussi les professionnels en charge d’éventuels travaux ; d’où la nécessité de réaliser une cartographie du risque amiante sur les constructions concernées.

En effet, il faut rappeler que cette fibre très utilisée pour ses propriétés techniques est une substance hautement toxique. Particulièrement cancérigène, elle est aussi la cause de maladies respiratoires telles que l’asbestose ou les plaques pleurales. Extrêmement fines (400 à 500 fois moins épaisse qu’un cheveu), les fibres sont invisibles à l’œil nu et facilement inhalées lorsqu’elles sont présentes dans l’air. Une autre problématique majeure réside dans le fait que les effets sur la santé ne se font sentir qu’après plusieurs années, à un stade relativement avancé. Si la particule fait partie intégrante du matériau utilisé pour la construction ou l’équipement, elle s’en détache facilement suite à un frottement ou un choc pour se mélanger à l’air ambiant et contaminer les personnes présentes.

Afin de prévenir tout risque d’exposition, la cartographie amiante est ainsi obligatoire pour les bâtiments construits avant le 1er juillet 1997. Ceci afin de prendre les dispositions nécessaires pour éviter que la substance toxique se propage lors d’une démolition ou d’une rénovation.

La gestion du risque amiante est réalisée en plusieurs étapes. Elle commence d’abord par un repérage préalable du matériau amiante avant travaux adapté à la nature et au périmètre des travaux envisagés. L’entreprise en charge du diagnostic amiante procède ensuite à des prélèvements individuels et à une évaluation des niveaux d’empoussièrement généré par le processus mis en place. Les niveaux d’empoussièrement mesurés au poste de travail permettent de déterminer, en conformité avec la réglementation, les moyens de protection collective et les équipements de protection individuelle pendant les travaux.

 

La finalité du diagnostic amiante

Tous les biens immobiliers construits avant juillet 1997 doivent disposer d’un Dossier Technique Amiante. Ce document contient en détail les résultats des mesures et repérages effectués lors de la cartographie du risque amiante. Il indique notamment l’identification des matériaux susceptibles d’être amiantés et leur état de conservation. Pour cette raison, le DTA doit être rigoureusement mis à jour chaque fois que des travaux sont réalisés sur le bâtiment. Il est d’ailleurs à signaler que l’absence d’un DTA expose le propriétaire à une condamnation pénale pour mise en danger d’autrui.

En fonction du repérage et de l’état de conservation des matériaux amiantés, les consignes générales de sécurité ainsi que les mesures conservatoires mises en œuvre doivent être indiquées sur le DTA du bâtiment. Ce document doit aussi intégrer une fiche récapitulative qui mentionne les travaux qui ont été réalisés pour retirer ou confiner des matériaux ou produits contenant de l’amiante. Son contenu est fixé réglementairement.

Au regard des enjeux, le diagnostic amiante doit donc être réalisé par un professionnel certifié, doté de l’expertise nécessaire et disposant des équipements adéquats. Dans ce domaine, INNAX est l’un des prestataires de références auprès de nombreux acteurs publics et privés en immobilier. Nous réalisons des diagnostics avant travaux, démolition ou vente et établissons des DTA détaillés conformes à la réglementation. Spécialiste en AMO et conseil, nous nous posons également en partenaire stratégique pour réduire les risques liés à l’amiante.

Donc, pour les professionnels du bâtiment, nous pouvons effectuer des mesures d’empoussièrement afin de quantifier l’amiante présent en mode opératoire ou statique dans un immeuble. Nous proposons des prestations d’études et de conseil afin de mettre en place les procédures adéquates après cette évaluation. Enfin, nous pouvons également prodiguer des formations sur les risques liés à l’amiante. Notons qu’il s’agit pour les entreprises d’une obligation légale ; les salariés de la sous section 4 doivent suivre une formation et un recyclage tous les 3 ans.

Dans le cadre d’une transaction immobilière, nous pouvons établir une cartographie de risque amiante, et effectuons les divers diagnostics requis pour la mise en place d’un dossier conforme pour éviter les litiges entre vendeur et acquéreur, ou entre propriétaire ou bailleur et locataire.

Contactez nous

Siège social :

10 rue Jacques Daguerre 92500 RUEIL MALMAISON

+33 1 41 43 22 10

info@innax.fr