• Mesure d'empoussierement sous section 4
  • Mesure d'empoussierement sous section 4
  • Mesure d'empoussierement sous section 4
  • Mesure d'empoussierement sous section 4
  • Mesure d'empoussierement sous section 4

La mesure d’empoussièrement, une obligation relevant de la sous-section 4


Les interventions (réparation ou maintenance) sur des matériaux susceptibles d’émettre des fibres d’amiante relèvent de la sous-section 4. Les entreprises qui font des travaux de carrelage, de plomberie, d’électricité, etc. sont ainsi soumises à l’obligation de réaliser des mesures d’empoussièrement.


Mesurer la concentration en fibres d’amiante dans l’air

Relevant de la sous-section 4, la mesure d’empoussièrement est une opération qui consiste à mesurer la concentration en fibre d’amiante dans l’air. Celle-ci doit être réalisée par un laboratoire certifié à l’aide d’une microscopie électronique à transmission ou une microscopie optique à contraste de phase. On ne peut déclarer l’absence de risque que si les valeurs recueillies ne dépassent pas les seuils reconnus par la réglementation (100 fibres par litre d’air pour les salariés ayant reçu une formation et 5 fibres par litre d’air pour le public).


En plus du diagnostic initial et de la surveillance périodique du niveau d’empoussièrement amiante imposés par le Code de la Santé, d’autres types de mesures peuvent être effectuées suivant la situation :


  • - Contrôle de la concentration en fibres d’amiante avant une opération de désamiantage (Point zéro)

  • - Surveillance de la concentration en fibres d’amiante pendant l’installation d’un chantier de retrait (Phase confinement)

  • - Contrôle de la concentration en fibres d’amiante dans les locaux en présence de matériaux contenant ce polluant ou durant les travaux de retrait (Ambiance travaux)

  • - Surveillance du niveau d’empoussièrement après un incident et des travaux de dépollution et de nettoyage (Validation des actions d’urgence).

  • - Mesure de la concentration en fibres d’amiante dans un local à la suite des chocs touchant des matériaux contenant de l’amiante (Échantillonnage d’investigation).

Il arrive également de faire des mesures individuelles pour évaluer l’exposition d’un salarié ou des mesures du niveau d’empoussièrement lors d’une utilisation normale des locaux (Validation de procédure).


Réalisation des mesures d’empoussièrement par un professionnel qualifié et certifié

Classées parmi les interventions sur des matériaux susceptibles de dégager une émission de fibres d’amiante, les mesures d’empoussièrement ne doivent être effectuées que par un technicien ayant reçu une formation en sous-section 4. C’est pour cette raison qu’il est de rigueur de confier cette mission à une entreprise spécialisée certifiée par des organismes accrédités par le COFRAC et qui travaille en toute indépendance.


Comme notre société de services remplit tous ces critères, nous sommes en mesure de vous garantir la fiabilité de nos travaux de diagnostic et de contrôle. Munis de matériel de prélèvement performant et des équipements de protection individuels adaptés, nos techniciens peuvent réaliser leurs interventions dans les meilleures conditions. L’analyse du filtre est par la suite assurée par un laboratoire certifié.


Une des principales missions d’INNAX est la mesure du niveau d’empoussièrement de l’air ambiant sans oublier l’évaluation de la propreté de l'eau ainsi que des autres fluides énergétiques. Si vous avez des questions portant sur les diagnostics techniques indispensables en plus de l'Assistance à Maîtrise d'Ouvrage et la Maitrise d'œuvre lorsque vous avez un bâtiment à réhabiliter ou à détruire, sollicitez les services d'INNAX. Si vous souhaitez améliorer l’efficacité énergétique des logements et bureaux permettre des économies appréciables sur le coût de l’énergie, vous pouvez confier à INNAX la réalisation d’études énergétiques.