• Erp batiment
  • Erp batiment
  • Erp batiment
  • Erp batiment
  • Erp batiment

Mesure d’empoussièrement en fibres d’amiante dans l’air


La mesure d’empoussièrement amiante est réalisée sur un prélèvement d’air. L’analyse du filtre utilisé lors de l’opération doit être réalisée dans un laboratoire agréé COFRAC. La mesure peut se faire sur l’air ambiant (environnement extérieur), l’air intérieur (immeubles bâtis), et sur l’air au poste de travail.


Les différentes étapes de l’opération d’analyse d’amiante dans l’air

En principe, les professionnels qui effectuent la mesure d’empoussièrement en fibres d'amiante dans l’air proposent une offre comprenant la définition et la mise en place de la stratégie d’échantillonnage, les prélèvements, et les analyses en laboratoire.


La stratégie d’échantillonnage doit être établie suivant la norme NF en ISO 16000-7 et son guide d’application GA X46-033 et inclure :


  • - la délimitation du périmètre d’analyse et la définition des zones homogènes

  • - les méthodes de prélèvements et d’analyses (en statique et/ou sur opérateur)

  • - les lieux et le nombre des prélèvements à effectuer

  • - la durée, la fréquence, et le moment propice du prélèvement

Le diagnostiqueur doit ainsi prendre connaissance de l’objectif du mesurage, du plan détaillé du bâti à l’échelle avec indication des MPCA, les diagnostics avec état de dégradation des MPCA, les stratégies d’échantillonnages et les résultats des mesures d’empoussièrement précédentes.


Les prélèvements doivent être réalisés en conformité avec les exigences du Code de la Santé publique ou du Code de travail par des équipes formées en risque amiante. Deux méthodes de prélèvement peuvent être employées en fonction de l’objectif :


  • - prélèvement sur poste fixe ou sur opérateur (débit 3 litres/min pendant une durée de 5 min à 8 heures)

  • - prélèvement sur poste fixe (débit 5 litres/min pour 10m3 et pour une durée de 2 heures à 40 heures fractionnées ou en continu).

L’analyse en laboratoire se fait par microscopie électronique à transmission analytique (META). Cette méthode permet de déterminer la concentration en fibres d’amiante dans l’air avec identification du type d’amiante. Les résultats sont transmis à l’issue de la campagne de prélèvement.


Si le niveau d’empoussièrement mesuré dans l’air dépasse 5 fibres par litre, le propriétaire des lieux doit procéder aux mesures conservatoires suivies des travaux de retrait ou de confinement de l’amiante dans les 36 mois qui suivent la remise du rapport analytique.


Mesure de l’empoussièrement par INNAX

Si vous souhaitez évaluer les risques pour les occupants d’un local avec présence de matériaux amiantés ou vous assurer que les travaux de désamiantage sont bien exécutés, INNAX vous offre un service de mesure de l’empoussièrement. Nous pouvons aussi intervenir pour vérifier une éventuelle contamination extérieure et contrôler que les mesures de protection des travailleurs soient bien adaptées.


Société de service pour des bâtiments sains et durables, nous assurons des prestations de conseils, de diagnostics et de formation pour gérer la problématique amiante dans le bâtiment. Notre domaine d’activités inclut ainsi les diagnostics avant travaux, la démolition, le DTA, l’état de conservation, avant-vente et DAPP, le conseil en stratégie amiante, l’AMO, et la maîtrise d’œuvre.


Par ailleurs, INNAX peut aussi effectuer le diagnostic plomb ainsi que la mesure de la qualité de l’air intérieur.